World of Warcraft, de ses débuts au Cataclysm

Pour commencer nous allons voir ce dont vous avez besoin comme matériel pour jouer correctement à Word of Warcraft sur votre machine. Il vous faut un processeur Dual Core voire plus, ainsi qu’une carte graphique GTX 450, avec 2 Go de RAM. Cela est correct pour que vous puissiez profiter de votre jeu favori.
 

World of Warcraft aussi abrégé WoW est un jeu vidéo de type MMORPG c’est-à-dire qu’il s’agit d’un jeu sans fin, il est impossible de le finir, il y a toujours une petite partie du monde à découvrir ou un meilleur objet à avoir … Ce jeu est développé par Blizzard. Le jeu se déroule dans l’univers Warcraft, un univers médiéval-fantastique introduit par Warcraft : Orcs & Humans sorti en 1994. Depuis 2005, World of Warcraft est le plus populaire des MMORPG, avec plus de 12 millions de comptes actifs.
 
Le jeu prend place dans le monde imaginaire d’Azeroth, le joueur choisit son personnage parmi huit, dix ou douze races disponibles divisées en deux factions : l’Alliance et la Horde. Ainsi, si l’Alliance permet d’incarner un Humain, un Nain, un Gnome ou un Elfe de la Nuit, côté Horde ce sera un Orc, un Troll, un Tauren ou encore un Mort-vivant.

Avec l’arrivée de la première extension du jeu en janvier 2007, nommée The Burning Crusade, chacune des factions est désormais dotée d’une nouvelle race : les Elfes de Sang pour la Horde et les Draeneï pour l’Alliance. Deux races seront rajoutées dans l’extension Cataclysm, les Gobelins dans la Horde et les Worgens dans l’Alliance. En plus du choix de la race de son personnage et de son apparence, la personnalisation comprend le choix d’une classe parmi les neuf suivantes : Guerrier, Mage, Voleur, Prêtre, Chasseur, Druide, Démoniste, Paladin et Chaman.

Une 10e classe, appelée classe héroïque, est ajoutée avec l’extension Wrath of the Lich King : le chevalier de la mort. Pour pouvoir avoir cette classe de personnage il faudra avoir au moins un personnage niveau 55 sur le royaume où vous voulez obtenir votre chevalier de la mort.

Les joueurs peuvent également développer leurs compétences dans différents métiers (2 métiers principaux maximum et 3 métiers secondaires). Vous pourrez y retrouver quelques héros de la saga des Warcraft, tels que Arthas Menethil, Archimonde, Thrall ou encore Illidan Stormrage.

 

Quelques exemples de personnages par faction :
pour l’alliance

pour la horde

 
World of Warcraft une économie bien rodée

World of Warcraft compte plus de 12 millions de joueurs abonnés, qui payent chacun entre 11 et 13 € par mois.
C’est donc pour cela que Blizzard rajoute du contenu soit par mise à jour soit par des extensions pour rendre encore plus curieux ses abonnés.
World of Warcraft attire aussi la convoitise sur les comptes des joueurs qui ont des objets très rare dans le jeu, nous avons vu des comptes achetés contre plusieurs milliers de dollars car un personnage possédait un objet très rare. Blizzard met donc certains objets en quantité très limitée voire des objets qui sont uniques dans le jeu.
Ce jeu a aussi un impact économique réel par la création de toute une activité dérivée. L’exemple le plus flagrant est celui des vendeurs de pièce d’or contre de l’argent réel : 1 000 pièces d’or contre environ 5 euros. Même si le recours à ces sites commerciaux est prohibé par Blizzard et très mal vu par l’immense majorité des joueurs beaucoup de joueurs y font appel.
 
World of warcraft un jeu d’équipe

Que ce soit pour des instances ou des raids, chaque équipe, de 5, 10 ou 25 joueurs, comprend trois types d’acteurs :
- Le tank, ils sont souvent équipés d’une armure en plaques car c’est elle qui protège le plus des attaques ennemies. Il dispose d’une très grande réserve de points de vie et il peut donc se permettre de subir les attaques infligées par les monstres et boss. Son rôle est principalement d’attirer sur lui l’attention de la créature attaquée, afin que cette dernière concentre ses attaques sur lui. En langage de joueur, cette action s’appelle « maintenir ou garder l’aggro »

- Le soigneur, il est appelé le « heal » ou les « healers », son rôle est de maintenir en vie les autres joueurs du groupe. Les prêtres, chamans, druides sont généralement les classes affectées à ce rôle qui exigent de grosses réserves de mana.

- Les dps, ils regroupent les classes chargées d’infliger des dégâts aux monstres et boss. Il existe deux types de dps : au corps à corps tels que les guerriers ou les voleurs ainsi qu’à distance qui sont généralement les mages. Les meilleurs joueurs peuvent enlever entre 6 000 à 7 000 points de vie par seconde à la créature attaquée.

Généralement, pour un groupe de 5 joueurs, il y a un tank, un soigneur et 3 dps.


 

 
Vous avez surement entendu parler des Instances …
 
L’instance a pour objectif, pour un groupe de plusieurs joueurs, de parcourir une carte peuplée d’ennemis (appelé mobs), afin d’atteindre les différents boss présents.
 
Selon les instances, diverses stratégies peuvent être mises en place pour vaincre les adversaires proposés.
Il existe deux grands types d’instance : celles à cinq joueurs et les raids.
 
La principale différence porte sur le nombre de joueurs impliqués.
En effet, les raids peuvent mobiliser de 10 à plus de 40 joueurs en fonction de l’instance choisie.
 
Cependant, si les raids à 40 joueurs étaient fréquents à la sortie de World of Warcraft, Blizzard a modifié la mécanique du jeu pour limiter les nouvelles sorties à 25 joueurs maximum, afin de faciliter la constitution des groupes et la bonne attribution des butins récupérés.

 

… Et des Donjons…
 
Pour un donjon, le groupe type est généralement composé de cinq joueurs : un joueur disposant d’une classe spécialisée dans l’encaissement des dégâts ou tank, un soigneur et de trois joueurs spécialisés dans les dégâts les DPS.
Cependant, il est tout à fait envisageable de terminer un donjon avec un groupe moins nombreux, voire tout seul.
C’est particulièrement le cas lorsqu’un joueur de haut niveau retourne dans un donjon de bas niveau.
L’écart de puissance permet au joueur de compléter le donjon très rapidement, sans aucune difficulté.
La durée passée dans un donjon varie en fonction des objectifs proposés (le nombre de boss à tuer, les taches à accomplir, la longueur de la map, le nombre d’ennemis proposés…) et du niveau de chaque joueur ainsi que de l’équipement des personnages du groupe.
Cependant, Blizzard a fait en sorte d’alléger la durée des donjons au fil des extensions. Si les premières sorties pouvaient durer quelques heures au tout début de World of Warcraft, désormais certaines instances peuvent être complétées beaucoup plus rapidement.

 
… Ainsi que des Raids …
 

Si les instances ou les donjons représentent un défi intéressant pour les joueurs, la véritable difficulté se trouve au niveau des raids, plus difficiles à terminer.
Selon les raids proposés par le jeu, un groupe peut être composé de 10, 20, 25 voire 40 joueurs. Cependant, le nombre de joueurs impliqués n’est pas nécessairement lié à la difficulté du raid.
En effet, Blizzard a opté pour une limitation du nombre de joueurs par raid, dans le but de faciliter la constitution du raid, l’attribution des butins et d’éviter une occupation trop importante pour les serveurs et les machines des joueurs. Comme pour les donjons, les joueurs du raid doivent établir des stratégies pour venir à bout des boss proposés. La qualité du butin est bien évidemment supérieure aux items présents dans les donjons.

 
… Mais il y a aussi des guildes …
 
Une guilde a pour but de regrouper plusieurs joueurs dans le but d’organiser des activités en commun. Il est plus agréable de faire des activités en créant une guilde, car chaque guilde à son propre canal de communication, les joueurs peuvent alors discuter entre eux sans que les autres connaissent leurs conversations. Les personnages membres d’une guilde sont reconnaissables grâce à leur tabard, chaque guilde dispose de son propre tabard.
Le joueur voulant créer sa propre guilde doit respecter un certain nombre de critères :
- La première condition est que le joueur ne doit appartenir à aucune autre guilde.
- La seconde est qu’il doit être en mesure de consigner une somme virtuelle au PNJ chargé de la création des guildes.
- Puis pour terminer il doit récolter dix signatures de joueurs qui ne font pas parti d’une guilde.
C’est seulement après toutes ces formalités que le joueur sera automatiquement le maitre de guilde. Il faut aussi savoir qu’une guilde a besoin de minimum dix joueurs pour voir le jour mais il n’y a pas de maximum de joueurs. C’est le maitre de guilde qui a l’autorité absolue de sa guilde, cependant il peut attribuer un certain nombre de privilèges et déléguer certaines taches à quelques membres de sa guilde. L’une des raisons de faire partie d’une guilde est la planification de raids. En effet, s’il est possible de constituer un raid avec des joueurs de différentes guildes ou avec des joueurs non guildés, bien souvent les joueurs préfèrent s’associer avec des personnes qu’ils fréquentent régulièrement. Il faut de plus savoir que certaines guildes exigent une candidature, surtout les guildes qui sont particulièrement tournées vers les raids. Les conditions d’entrée sont plus ou moins difficiles à remplir.

 
Les Quêtes … ?
 
Le principe des quêtes consiste généralement à effectuer des quêtes qui ont des variations au niveau de la cinématique mais cela tourne en général autour du nombre de mobs tués ou le nombre d’objets récoltés.
L’exécution des quêtes rapporte des objets ou de l’expérience tant que nous n’avons pas atteint le niveau maximum. Une fois ce niveau atteint les quêtes ne rapportent plus que de l’argent ou des points d’honneur.
Au bout d’un certain nombre de points d’expérience gagnés, le joueur passe au niveau suivant et ses caractéristiques augmentent, de même que sa puissance et ses points de vie.

 
Les personnages sur leur royaume

 
Les personnages sont attachés aux comptes utilisateur et ne peuvent être joués que sur le royaume où ils ont été créés.
Blizzard permet parfois la migration de personnages d’un royaume vers un autre, afin de désengorger un royaume proche de la saturation ou d’en remplir un vide.
Il est aussi possible de migrer son personnage d’un royaume à un autre avec le transfert payant de personnage pour le prix de vingt euros.
Les utilisateurs peuvent créer jusqu’à dix personnages par royaume et 50 personnages au total qui s’étendent d’une quantité diverse de races et de classes.
Il n’est d’ailleurs pas possible de créer un personnage de l’alliance et de la horde sur le même royaume.

 
Différents types de personnages ?

 
Dans les royaumes il existe plusieurs types de personnages : les personnages joueurs appelés PJ il faut les différencier des personnages non-joueurs qui sont les PNJ. Les personnages joueurs sont des joueurs réels qui contrôlent leur personnage. Les PNJ sont les personnages qui peuvent seulement interagir avec les personnages joueurs grâce aux scripts ou à l’intelligence artificielle. Il faut faire attention car il en existe deux types : les PNJ amicaux reconnaissable par leur nom en vert et les PNJ ennemis dont le nom est en rouge.
Il y a aussi des PNJ neutres dont le nom est jaune.
Les PNJ dans les capitales et les villes peuvent vendre et acheter des marchandises, former le personnage selon sa classe et ses professions, lui donner des quêtes, le relier à l’hôtel des ventes, et lui fournir tous les services qui sont nécessaires dans le jeu.
Certains offriront simplement un conseil ou un peu d’histoire, alors que d’autres défendront la ville contre d’éventuels envahisseurs.

 
Des personnages de classes et de races différentes

 
Lors de la création d’un personnage le joueur peut choisir parmi dix races différentes et dix classes de personnages. Les races sont divisées équitablement parmi les deux factions, l’Alliance et la Horde.
L’Alliance est constituée des Humains, des Elfes de la Nuit, des Nains, des Gnomes, des Draeneï et des Worgen.
La Horde est constituée des Orcs, des Morts-Vivant, des Taurens, des Trolls, des Elfes de Sang et des Gobelins.
Une fois la race choisie il faut choisir une classe qui est le Chaman, le Chasseur, le Démoniste, le Druide, le Guerrier, le Mage, le Paladin, le Prêtre et le Voleur. Les classes disponibles pour créer son personnage dépendent de la race choisie. La dixième classe, Chevalier de la mort, a été rendue disponible depuis l’extension Wrath of the Lich King.
L’extension Cataclysm ajoutera deux races jouables (Worgens et Gobelins) ainsi qu’un grand nombre de combinaisons supplémentaires.
La classe de personnage détermine les possibilités de jeu, en termes de sorts disponibles, de types d’attaque utilisables en combat. Chaque classe a des points forts et des points faibles.
À partir du niveau 10, le joueur est amené à spécialiser progressivement son personnage par le choix d’affecter un point de talent par niveau. Chaque classe dispose de trois arbres de talent, permettant de renforcer une partie des techniques.
Blizzard met à la disposition des joueurs ayant rempli les conditions requises des classes héroïques. Celles-ci diffèrent des autres classes de personnages : il ne faut pas recommencer un personnage depuis le premier niveau. La première classe héroïque est mise à disposition des joueurs une fois l’extension World of Warcraft: Wrath of the Lich King installée.
L’utilisation de cette classe nécessite d’avoir au minimum un personnage au niveau 55, mais fait débuter l’aventure à ce dernier niveau, dans une zone spécifique, commune aux chevaliers de la mort de chaque race des deux factions.

 
Les personnages et leurs professions

 
Il existe plusieurs types de professions : dépeceur, forgeron… et de compétences secondaires pêche, secourisme, cuisine, permettant aux joueurs de récolter des ressources telles que le minerai … et de les transformer pour les vendre ou les utiliser, consommer. L’Archéologie s’ajoutera aux professions secondaires, avec la sortie de l’extension Cataclysm.

 
Les objets et les équipements à travers Azeroth

 

Il y a divers types d’objets, allant des haches et des épées aux simples fleurs et organes d’animaux. Les objets peuvent en général se vendre plus ou moins cher à des marchands ou aux enchères. Plus les objets sont rares, plus ils se vendront chers.
 
Au fil du temps, les joueurs ayant atteint le niveau maximal cherchent naturellement à améliorer leur équipement ce qui fait que ce jeu est sans fin d’où l’appellation de MMORPG. Cette tâche, qui peut paraître simple pour certains, peut néanmoins s’avérer très longue et difficile pour d’autres.
 
Chaque extension augmente le niveau du personnage à la sortie de l’extension Le retour du roi Lich le niveau est passé à 80 au lieu de 70 pour Burnig Crusade. Il est possible d’acquérir de l’équipement et de l’expérience en combattant d’autres joueurs dans les zones de combats, en affrontant des créatures avec un groupe dans un univers magique ou bien tout simplement en faisant du commerce.

 
 
 
Les extensions

 

The burning crusade
 
Cette extension est sortie le 16 janvier 2007.
 

Dans cette extension le niveau maximum passe de 60 à 70, nous avons pu aussi voir l’ajout des Elfes de Sang côté Horde et les Draeneï côté Alliance en tant que race jouable, les classes Paladin et Chaman deviennent jouables côté Horde et Alliance grâce aux deux nouvelles races, deux nouveaux lieux de départ on été ajoutés le Bois des chants éternels pour les Elfes de Sang et l’Île de Brume-Azur pour les Draeneï, deux nouvelles zones supplémentaires dans Azeroth : l’Île de Brume-sang, « suite » de l’Île de Brume-Azur, et les Terres fantômes, « suite » du Bois des chants éternels.

 
L’Outreterre, qui pourra être atteint via la Porte des Ténèbres a été ouvert, une profession nommée Joaillerie et la possibilité de sertir les objets grâce à des pierres précieuses a été intégrée au jeu, de nombreux donjons ont ouvert leurs portes pour les joueurs de haut niveau, les montures volantes ont fait leurs apparitions dans l’Outreterre, et pour terminer de nombreux monstres, objets et quêtes ont fait leur apparitions.

 

 
Wrath of the Lich King

 
Cette extension est sortie le 13 novembre 2008 en Amérique et en Europe.
 
Au niveau des nouveautés notable dans cette extension nous pouvons citer que la limite de niveau passe de 70 à 80, l’apparition d’une nouvelle classe héroïque commençant tout de suite au niveau 55, le Chevalier de la mort qui peut être créé par tous les joueurs qui possèdent au moins un personnage de niveau 55 ou plus sur son compte.

 
Le joueur peut être en possession d’un seul et unique chevalier de la mort par serveur, la calligraphie à fait son apparition, ce métier permet de créer entre autres des glyphes, permettant l’amélioration de l’efficacité de jusqu’à 6 aptitudes des personnages, l’ouverture de salons de coiffure permettent aux joueurs de changer la coupe de cheveux de leurs personnages, les joueurs peuvent visiter le nouveau continent Norfendre le continent où réside le Roi Liche.

 

Cataclysm

 
La troisième extension se nommera Cataclysm, la date de sortie, prévue pour le 7 décembre 2010, a été annoncée officielle le 4 octobre 2010.
 
Cette extension sera riche en nouveauté, car il y aura encore une évolution du niveau maximal du personnage qui passe de 80 à 85, deux nouvelles races jouables seront ajoutées : les worgens dans l’Alliance et les gobelins dans la Horde, la possibilité de jouer certaines classes pour des races qui n’y avaient jusqu’à présent pas accès.
Au niveau graphisme nous pourrons assister au désastre des régions de départ, suite au cataclysme, et donc de toutes nouvelles quêtes jusqu’au niveau 60, un nouveau métier qui est l’archéologie, ce métier offrira la possibilité de trouver des reliques permettant d’accéder à de nouveaux objets, les montures volantes seront utilisables en Kalimdor et dans Les Royaumes de l’Est, de nouvelles instances, de nouvelles zones à explorer (Uldum, Grim Batol et la cité engloutie de Vashj’ir) et de nouveaux champs de bataille.

 
Deux caractéristiques ont été supprimées : la puissance des sorts et puissance d’attaque, qui seront directement intégrées aux caractéristiques principales des personnages, un nouveau système de personnalisation des techniques en rapport avec les arbres de talents.

Powered By WordPress Tabs Slides

RUE DE BELGIQUE    ZAC DU COUDOULET    84100 ORANGE    Tél : 04 90 61 95 60    Fax : 04 90 61 98 95
Magasin ouvert :      Mardi au vendredi 9h-12h / 14h-19h    Samedi 10h-12h / 14h-19h